Être CHATONS : un super projet... Mais couteux.

Par Dryusdan le

Vous avez surement entendu parler des CHATONS sur ce blog et si ce n'est pas le cas, laissez-moi vous rafraichir la mémoire. CHATONS est un acronyme, voulant dire Collectif des Hébergeurs Alternatifs, Transparents, Ouverts, Neutres et Solidaires. Initié par Framasoft, le collectif a vite pris de l'ampleur et l'idée est excellente, permettre de donner plus de visibilité à des associations qui œuvrent à apprendre aux gens comment protéger leurs vies privées, en mettant à disposition des outils libre...

Le monde associatif j'en ai fait, entre Olympe network de 2014 à 2016, mon club de kayak qui avait aussi droit à leurs sites web (donc des réunions tout ça)... Et malheureusement ça prend du temps, beaucoup de temps et j'étais lycéen, donc du temps j'en avais. Mais le temps passe, Olympe s'est arrêté, l'argent j'en avais, l'expérience non... Donc pourquoi ne pas créer DryCat ?

DryCat, un projet couteux en temps

Comme vous avez surement dû le voir, DryCat tourne sur une infrastructure Docker, où chaque Dockerfile est fait ou analyser par moi. Déjà ça prend du temps, mais aussi les réglages, tout ça... Maintenant, hormis quelques pannes, DryCat est globalement stable et donc prend moins de temps. Mais c'est un temps à ne pas négliger et même si j'en ai un peu plus, je ne sais pas comment va se poursuivre ma vie dans 6 mois, et de ce fait, gérer une infrastructure grandissante, créer une association pour permettre la vente de prestation... Mais une association prend du temps, la gestion des serveurs aussi... Il faut être très présent en cas de panne du serveur... Pour une personne qui est chez lui (propriétaire ou locataire) mais qui a une vie stable, plus de "problème" hormis des pannes de temps en temps (Pour caricaturer : le père de famille de 40 ans avec une femme et un chien.). Mais pour une personne de 22 ans, qui va déménager deux fois en 12 mois, qui entre tout juste dans la vie professionnelle (avec tous les frais inhérent à l'arriver dans la vie active)... Autant dire que le temps, je ne l'ai pas et ce n'est pas compatible avec DryCat.

Mais surtout, couteux en argent.

Sur Olympe, nous avions rencontré les mêmes soucis : les dons. Nous avions une infrastructure immense, que beaucoup de personnes bénéficiait (il y avait de mémoire 45 000 sites créé sur Olympe quand l'association a dû fermer).
Sur DryCat j'ai le même souci. Aujourd'hui le serveur me coûte 40€, je peux l'assumer, mais l'année prochaine, je vais avoir des charges bien plus élevé lié à ma vie privée. Payer le serveur DryCat sera (juste) très difficile. Et les dons s'élève à... 1€ par mois (merci au donateur !). Autant dire que ce n’est pas ça qui va me permettre de poursuivre avec ce serveur l'année prochaine. Sachant que j'ai 40 utilisateurs par mois juste sur Mastodon et 4 500 utilisateurs unique par jour sur DryCat je vous accorde que cela me laisse dubitatif. Et c'est, je pense, tout un modèle économique qui est bringue ballant... Pour les grosses associations (coucou Framasoft), vu le nombre d'utilisateur, ils ont les dons. Même si... Chaque année, comme la Quadrature du net ces deux associations la sont obligées de faire une campagne de don pour pouvoir finir l'année suivante. Bref, je m'étale et cela fera surement l'objet d'un autre billet. Mais ce que je voulais dire, c'est que DryCat coute cher à maintenir, et que pareillement, dans 6 mois, le cout de ma vie perso va considérablement augmenter... Et DryCat me coutera trop cher.

Mais quelle solution alors ?

Personnellement je pense que je vais arrêter de déployer de nouvelles applications, aussi cool soit-elle. Je vais aussi et surtout arrêter d'être un CHATONS. DryCat est une très belle expérience, mais malheureusement, DryCat est devenu un boulet pour moi. Ne pouvant imaginer comment le gérer en septembre et pour éviter une coupure de service trop brutal, je préfère prévenir aujourd'hui. Cependant, je ne vais pas fermer Mastodon ! Ni FreshRSS, Standardnotes / Standardfiles ainsi que Privatebin. Tout cela va cependant se retrouver sur des VPS (un voir deux)...

La morale dans tout ça

Être un CHATONS est quelque chose qui prennent du temps et de l'argent si nous ne sommes pas dans un cadre associatif. En fait, tout repose là-dessus : le cadre juridique. Je préfère maintenant (et même en terme de confiance) donner de l'argent à une association qui va pouvoir faire évoluer son infrastructure et avoir des personnes derrières... Voir même être bénévole de cette association, plutôt que de se disperser, de payer 40€/mois seul dans son coin, autant aider une association non ? C'est souvent ce qui est reproché au libre d'ailleurs, on se disperse, on se fork au moindre changement mineur alors qu'on devrait concentrer nos efforts et avoir des débats constructifs.
Sur ce dernier point, je me permets de rebondir sur l'article d'Aeris, qui affirme que les solutions peu chères seront massivement proposé et les solutions plus chères le seront moins; je viens d'en faire l'expérience sur DryCat : Miaou consomme 4Go de RAM et 40Go d'espace disque en 7 mois. PeerTube on est à 18Go d'espace disque consommé en 1 mois. Sur un disque 2To c'est clairement ridicule, mais je ne compte pas les backups, la puissance demandée si on veut transcoder, l'espace disque supplémentaire...
Donc en résumé (enfin ! :p ) être un CHATONS est quelques choses qui prend du temps, de l'argent, et qu'à moins d'avoir déjà un business plan, proposer des services tel que Mastodon ou PeerTube sera un peu plus complexe.