La vie privée est-elle si importante que ça ?

Par Dryusdan le

Beaucoup de personnes ne voient pas d'inconvénient à ce que Google / Amazon / Facebook / Microsoft (et j'en passe) utilisent votre vie privée pour se faire de l'argent, et lancent souvent l'argument "Je n'ai rien à cacher" ou même "Je ne mets rien d'important dans mon téléphone".
Je vous accorde que ce nombre impressionnant de personnes ne faisant pas attention me déplore et me fait carrément peur... Et surtout je doute de moi, doute de ce mouvement. Est-ce que nous allons dans la bonne direction ? Est-ce que nous (les militants contre les GAFAM++ ) nous trompons carrément pas sur la situation ? Est-ce que tout va bien ? Est-ce que l'informatique que nous utilisons est juste capable de planter mais pas d'apprendre de nous ?

Pourtant je vois bien le contraire, les claviers de nos téléphones qui nous corrigent voire qui apprennent de nouveaux mots. Google lit vos mails pour ajouter des entrées dans votre agenda, Cortana est capable de vous dire dans combien de temps arrive un colis juste avec un mail, un SMS... Microsoft en Mars 2016 sort une intelligence artificielle capable d'apprendre des humains. Même si l'échec est cuisant (car le robot est devenu pro-nazi) les faits sont bien présents ! L'informatique est capable de faire bien des choses que la majorité du monde ignore.

La robotique a été inventée par l'Humain pour aider l'Humain

Mais alors, qu'y a-t-il de dangereux à ce que nos données permettent de simplifier nos vies me diriez-vous. En réalité rien, c'est ça le pire, c'est qu'aujourd'hui des scripts, des intelligences artificielles (bon, même si actuellement ces dernières sont incapables de réfléchir plus de trois secondes) ne sont pas du tout offensivement, mais c'est leur conception et ce qu'elles font en arrière-plan qui peuvent les rendre dangereuses. Nous ne savons rien de ces scripts que nous utilisons. Que font-ils ? Qu'est-ce qu'ils récoltent ? Rien me direz-vous. C'est ce que j'aimerais croire aussi. Croire que les géants du net nous offrent gratuitement leurs services, croire qu'internet est pensé pour aider l'utilisateur, pas pour l'enfermer... Seulement ce n'est pas possible. Pourquoi nous ne pouvons pas supprimer tous nos posts sur Facebook ? Comment font ces entreprises pour gagner autant d'argent ? Pourquoi ne pouvons-nous pas voir ce qui se passe plus loin que ce qui nous est montré ?

C'est un fait, le 1er trimestre 2015, Google a réalisé 17,3 milliard de dollars de chiffre d'affaires, Facebook atteint un chiffre d'affaires de 18 milliards de dollars en 2015. Cependant, personne ne paye. Alors comment se font-ils de l'argent ? Sur vos données privées. Savoir qui vous aimez, si vous avez demandé de l'argent à un pote, la voiture que vous achetez, la vitesse à laquelle vous roulez, ce que vous mangez, où vous allez, avec qui vous parlez, ce que vous dites, combien d'heure vous dormez, votre poids, votre âge, votre condition physique, avec qui vous couchez, combien de partenaires a eu cette personne avant vous, les risques d'une MST, les oublis de pilule... Mais aussi les données de vos proches, les résultats que les laboratoires envoient par mail, les maladies de votre famille, le poids de vos parents, ce qui peut être transmis à l'enfant... Ces données sont utilisées pour afficher des pubs ciblées, enfin ça, c'est ce que nous voyons. Ces données récoltées ne sont-elles pas revendues ? On pourrait penser que oui, car les assurances, les banques seraient friandes de ces informations... Mais aussi les employeurs, et même votre pays. "Mais si ce n'est pas revendu ?" Rien ne les en empêchera par la suite. Ils ont vos données, ils ont votre vie dans leurs mains... Étant donné que tout est centralisé, il est plus facile de faire concorder des données pour pouvoir créer un profil complet de vous.

Les entreprises ont accès à ces données, mais l'État aussi. Un danger pour nos libertés ?

En 1949, Gorges Orwell écrit le roman 1984 qui a apporté l'expression "Big brother is watching you".

La principale figure du roman, Big Brother, est devenue une figure métaphorique du régime policier et totalitaire, de la société de la surveillance, ainsi que de la réduction des libertés.

1949 c'est 16 ans après "l'arrivée" au pouvoir d'Hitler. 1949 c'est 16 ans après l'incendie du Reichstag (Le QG du III Reich). 1949 c'est 7 ans après le 1er convoi de déportation des juifs. En 1949, Gorges Orwell disait qu'en 2021, on pourrait tout savoir sur tout le monde, que le moindre mot de travers, la moindre pensée inappropriée et on pourrait finir au bagne.
Aujourd'hui, les entreprises savent tout sur tout le monde. L'État a fait passer dans une loi « antiterroriste" la possibilité d'installer des "boites noires" pour "repérer un acte pouvant porter atteinte à la nation".
Avant de crier au point Godwin et quitter cet article, j'aimerais revenir sur des faits actuels et les mettre en corrélation avec ce qui s'est passé il y a 84 ans.

  • En 1933, une personne arrive au pouvoir, car il est l'espoir d'une nouvelle république

  • En 2017, une personne arrive au pouvoir, car il est l'espoir d'une nouvelle république (grâce à un coup d'État médiatique)

  • Un incendie visant le parlement allemand fut créé en février 1933. Aussitôt, un décret du président du Reich du 28 février 1933 pour la protection du peuple et de l'État fut créé

  • Suite aux attentats, la France (enfin les personnes au pouvoir) vote une loi visant à garantir La sécurité nationale et à Lutter contre le terrorisme.

L'Incendie du Reichstag

Immédiatement exploité par les nazis à des fins politiques, il est suivi par la proclamation de la Reichstagsbrandverordnung
Il annula l'essentiel des libertés civiles et politiques établies par la Constitution et fut la première disposition législative qui ouvrit la voie à l’établissement du pouvoir total des nazis, notamment au travers de l'élimination de leurs opposants réels ou potentiels.

La loi relative au renseignement

[...]les outils de renseignement [...] viseront un « nombre considérable de données collectées ».
Tout est surveillé, collecté et enregistré

https://www.nextinpact.com/news/93724-on-vous-reexplique-projet-loi-sur-renseignement.htm

Quel est le rapport entre la loi renseignement, l'incendie du Reichstag et 1984 ?

1984 fut écrit après l'Allemagne Nazi, après aussi les premiers ordinateurs. Il vise un futur dystopique en 2021 où tout sera écouté et contrôlé.
La loi relative au renseignement écoute tout et collecte tout. Nous ne savons rien de plus, mais nous sommes écoutés. Et tout comme les juifs, nous n'avons rien à cacher. Ils ont été persécutés, discriminés, séparés des autres, car ils arboraient (non sans menace de l'État) leur appartenance à une religion.
En 2017, nous n'avons plus besoin d'afficher nos appartenances à une religion, l'État le sait, les entreprises le savent. L'État connaît maintenant nos orientations politiques, si nous sommes un leader, facilement manipulable, si nous sommes un danger pour lui ou non. Et grâce aux dernières lois passées, l'État peut nous faire inculper, sans passer par la justice, d'un crime que nous n'avons pas commis. (https://www.mediapart.fr/journal/france/031017/quand-la-liberte-s-eteint-en-silence) (version pdf: http://site.ldh-france.org/angers/files/2017/10/2017-10-04-article_mediapart.pdf mais abonnez-vous quand même :) )

Tout ce qu'on autorise aujourd'hui l'est pour toujours

Pouvons-nous encore dire que ces données ne sont pas importantes ? Pouvons-nous encore prétendre que nous n'avons rien à cacher, alors que nous ne connaissons pas demain. Pour notre vie future, pour nos libertés ! Se voir refuser un emprunt, car on a demandé un jour un peu d'argent, car on a telle ou telle maladie. Voir son assurance augmenter, car vous avez fait un excès de vitesse ou que vous avez dormi avec une autre personne que votre compagne(on). Se voir emprisonner, car on est contre l'État ... est-ce cela le futur dont vous rêviez ? Est-ce cela ce que vous appelez la liberté ? Est-ce comme cela que vous voyez l'utilisation d'un ordinateur ? Tout ce que vous dites, tout ce que vous faites se retournera contre vous. Ne songez pas qu'à aujourd'hui, songez aussi à demain. Et pour vivre libre, il faut avoir des choses à cacher...