Pour le bien d'autrui, bouclez la !

Par Dryusdan le

J’écris ce billet pour pousser un coup de gueule sur un problème qui secoue notre société: la liberté d'expression. Alors certains me diront "oui, mais la liberté des uns s'arrête où celle des autres commence". C'est on ne peut plus vrai, j'ai le droit de vivre, on a donc pas le droit de me tuer. À l'inverse, j'ai envie de parler mais pour ne pas vexer UNE personne sur Terre, je vais devoir me taire... Et c'est bien la tout le problème. Sur Terre, et je l'accorde, on a une belle brochette de con, on a les homophobes, les antisémites, les racistes... Et j'en passe des meilleurs. Mais on a aussi toutes ces associations qui, quand tu lèves un petit doigt te tombe dessus comme celle qui essaye d'interdire le hellfest car cela fait référence au diable. Pouvons nous donc dire que notre liberté est respecté ? Nous avons la liberté de ne pas aimer tel type de personne, mais pas le droit de le crier sur tout les toits. Ceci faisant que notre opinion doit rester entre nous / membre d'une même communauté / de même idéologie. Je sais pas si quelques choses vous choque, mais cela me semble logique. Je veux parler dev, alors je discute avec des dev, je veux parler serveur, alors je discute avec des sysadmins et voilà. C'est pas plus compliqué. L'être humain est conçu pour se rapprocher des gens qui ont des points communs avec lui. Cracher donc à la gueule d'un raciste qui ne parle pas ailleurs que dans son groupe, ne va pas casser la gueule à une personne différente de lui, c'est de la censure. Tenter de fermer un festival de métalleux par un groupe extérieur car "agrougrou le diable on aime pas ça", c'est de la censure.

Si on est plus libre de parler sans crainte, pouvons nous encore nous définir comme libre ?

Cependant, ces personnes qui vous attaquent sans raison sous le couvert de la bienséance et de la protection d'autrui (qui n'ont pas forcément demandé quelques choses) sont encore plus perfide... (là, je vais me faire assassiner). Ce groupe de personnes s'auto proclame défenseur de l'opprimé qui se veut bienveillante pour aider son prochain. Seulement voilà, en regroupant un certains groupe de personne qui ne sont pas bien dans leurs peaux, ou chacun ne voit que le malheur des autres, cela est nocif. Je suis tout a fais d'accord et tout ouïe pour dire que les LGBT+ sont souvent attaqué, je suis entièrement d'accord. Cependant, j'ai vu des personnes quitter ce genre de groupe car l'enfermement est plus présent qu’ailleurs, on veut se sentir en sécurité mais les problèmes des autres oppresse et on a deux choix, soit respirer ailleurs, soit acheter une boite d’anti-dépresseur. Rien ne vaut l'ouverture des frontières et de l'esprit d'ailleurs (en gros ce que font les libristes anti moteur de recherche qui te dicte ce qui doit de plaire, mais ça on en parlera dans un autre billet).

Tu es donc contradictoire, d'un coup tu dis que c'est bien de rester entre soit, et puis tu dis qu'il faut s'ouvrir... Faut savoir !

Et c'est là qu'on entre dans un paradoxe. Soit on reste entre soit, c'est d'ailleurs ce que fais mon instance qui fédère des "geeks" et des vidéastes gamer est ouverte avec d'autre instance mais... De geek, libriste et gamer. On a fédéré notre gentil petit groupe et on est entre nous. Et le "pire", c'est que ce petit monde, on côtoie des noirs, des blancs, des trans, des barbus, des nudistes... Toutes sortes de gens, et on apprend à les connaitres, à les apprécier... L'ouverture à du bon quand on s'intègre, on discute et on comprend. Mais quand tu arrives avec tes grands sabots "alors maintenant, pour le bien d'eux là bas que vous connaissez pas, vous devez pas faire si, si est ça. Vous devez faire attention à ce que vous dites, car vous pouvez les blesser". On ne les connaît ni d'Adam, ni d'Eve, et ils arrivent dans le groupe pour nous pousser et nous ordonner de faire des choses pour des personnes qui sont même pas ici (et qui n'ont peut-être rien demandé).

Mais on t'as demandé de faire attention, on a donc pas touché à ta liberté d'expression !

Je dois faire attention à ce que je dis pour des personnes qui ne sont pas là, car des personnes étrangères à notre petit groupe l'on ordonné ? Donc je ne suis plus libre de dire ce que bon me semble car untel est entré dans mon groupe pour m'imposer ses règles. Je vais vous raconter une petite histoire vrai...

Hier et encore aujourd'hui (le 7 et 8 août 2017) j'ai eu le loisir d'apercevoir une personne affichant un nombre important de chose que l'on doit dire en avertissant (le fameux CW sur Mastodon). Ces choses à devoir avertir sont :

- sexisme, racisme, homophobie…
- mort
- maladie
- guerre
- agressions et violence en tout genre
- nourriture
- sexe
- sujets de phobies courantes (araignées, serpents…)
- politique

Déjà tous ce qui est sexisme, racisme, homophobie, on en parle pas, point barre, c'est puni par la loi (et oui).

Donc, trouvant cette liste absurde car je ne vois pas en quoi parler de nourriture, de politique voir même de serpent (chien pour moi, j'ai une peur bleue de ça), j'ai tenté la discussion... Et comme réponse j'ai eu le droit à un message en CW : "Toi tu vas en prendre pour ton grade"

Déjà, ça me met dans l'ambiance. Et moi et mon calme spirituelle... Je m’énerve... Bah oui, je ne suis pas le mec le plus calme et ce genre d'attitude me fais monter dans les tours plus rapidement qu'une voiture de sport... Ha bah oui, les agressions c'est ce qui m’énerve le plus, ça me rappelle mon passé et mon harcèlement. Mais bref, passons.

Je me suis donc fais agresser avec bienséance "[...]On appelle ça le respect élémentaire en fait, les règles de bienséances tout ça tout ça. C'est la raison pour laquelle je suis agressif mais pas injurieux.[...]" (https://witches.town/users/toodoo/updates/552077). Puis une autre personne est intervenu... Précisons au départ que la discussion était à trois, puis une quatrième personne est venu et m'a isolé en ne citant que moi et une autre witches pour venir m'agresser... Puis une autre personne, arrive, 5h plus tard et déforme totalement mes propos pour me traduire comme un raciste car j'ai dis "Clairement quand je dis une blague raciste bah tant pis si quelqu'un se sent concernés ." (précisons que ma dernière copine française commence à remonter d'ailleurs...). Donc je suis devenu un raciste qui ne sait pas ce qu'il raconte car oui, j'ai utilisé le Larousse pour définir ce qu'est une censure, mais je savais quand même pas ce que c'est, je le définissais mal... S'en ai suivi d'une délicate intention d'être la juste pour énerver "J'ai oublié d'ajouter ceci à mon message : si en plus parler de CW ça embête les gens comme toi, c'est tant mieux. J'aime joindre l'utile à l'agréable." et ne rien apporter de bien à la discussion.

Donc au final mes propos ont été déformés, j'ai été banni de leurs instances (et ça je m'en fou, il s'autocensure) mais, ce n'est que trop beau si je m'arrêtais la, d'autre Witches sont venus gentillement sur le fediverse et on gentillement décidé de me qualifié de raciste. Voilà... On ne connaît pas mon histoire, on ne me connaît pas et on vient ruiner une réputation sur internet...

Maintenant, réfléchissons bien... On discute, des personnes viennent s’incruster dans un groupe, imposer leurs règles, tu réponds que non, on t'agresse, t'insulte et ensuite on te diffame devant d'autre parce que je n'étais pas d'accord de ne pas vouloir m'intégrer dans leurs groupe préférant rester dans le mien...

Voyez-vous où je veux en venir ? On déforme tes propos pour te ruiner ensuite car tu n'es pas d'accord, tu n'as pas la liberté de choisir ce que tu vas dire car cela ne va pas plaire... Et ces ce genre de comportement que je dénonce. Obligé de se taire pour éviter les embrouilles.
Le principe même d'une liberté d'expression c'est de nuancer les propos dis, de les recueillir, les traiter et voir ce que ça vaut. Je suis d'accord que c'est pas facile, et j'en suis entièrement confiant, je sais de quoi je parle. On discute, on parle entre groupe, si on veut s'intégrer aux autres, on prend sur soit et on s'adapte. Mais on n'impose pas notre volonté. Ce genre de comportement fait de ces personnes des être aussi abjectes que celles qu'iels fuient. Fermer à la discussion et insultant à tour de bras.

La communauté witches.town est dirigé par des personnes qui "représente" le mouvement en bannissant à tour de bras, en enfermant leurs populations et en s'imposant aux autres... Mais elles n'ont pas tous compris. Leurs idéologies "Ce lieu a pour but de réduire le volume du monde extérieur et d'amplifier les voix qui doivent se battre pour être entendues ailleurs." est incorrect. On ne s'ouvre pas à un monde extérieur en s'enfermant. A partir de là, cette instance est juste l'inverse d'une socialisation.

J'espère ne pas avoir été trop brouillon sur le coup, mais ça fais deux jours que j'essaye d'aligner des mots. Et j'espère aussi que vous comprenez un peu mon point de vue ;)

Des bisous

PS : Pour moi, tout est fini... Enfin sauf que certaines personnes vont encore continuer à me cracher dessus et me traiter d'homophobe raciste. Ces personnes-là je les emmerde, elles ne savent pas qui je suis et osent dirent des trucs faux sur moi car quelqu'un a déformé mes propos.
Cette histoire me fait penser à un billet d'Aeris et de Wonderfall... L'histoire se répète (et pas en régime totalitaire comme l'a déformé une personne dans ce thread) chaque mois avec une nouvelle instance. Pour moi, j'ai banni à mon niveau, pas celle de l'instance, si mes utilisateurs s'en plaignent, j'aviserai. Et j'immortalise aussi ce moment que vous puisez le lire et le relire.

mastodon-pour-le-bien-dautrui-bouclez-la
mastodon-gordon
mastodon-gordon2