Une étoile dans le domaine du web nous fait ses adieux

Par Dryusdan le

Il ne s’agit pas d’une star, ou même d’un être humain, mais d’un projet qui me tiens à cœur : Olympe network, le service d’hébergement web francophone et gratuit, un hébergeur web qui prônait la liberté du web (comme d’autre associations telles que Framasoft), l’accès à tous, le tout financé par un mécène qui fut racheté fin 2015. Olympe hébergeait de tout, des sites de particuliers, de professionnels (aussi curieux soit-il), et voyait la naissance de nombreux projets dont certains devinrent grand. J’ai d’ailleurs fais mes débuts sur Olympe, deux sites (bulbe d’écrivain et bulbe d’artiste) furent propulsés (et ont coulés faute de temps pour les développer).

Cependant, malgré une très grande utilisation du service, peu de personne ont voulu même donner 1€ (si chacun des utilisateurs actifs donnait une l’équivalent baguette de pain à Olympe, l’association auraient réussi à vivre durant 3 ans sans problème). Ce qui est même surprenant c’est qu’Olympe a reçu beaucoup de don de personne qui croyaient en l’idée, non qui utilisaient la plateforme.

Olympe ferme ce soir, malheureusement, (comme l’indique ce tweet). C’est une fin triste après autant de bon et loyaux service envers le web. Les hébergeurs gratuits ne manquent pas, mais aucun n’a atteint la qualité d’Olympe, et j’en ai testé dans ma jeunesse. Il m’est même arrivé de trouver un hébergeur gratuit qui avait une uptime de 5%, ce qui est inconcevable.

Olympe était pour moi beaucoup, une équipe géniale, mes premiers sites web, ma première association en tant que membre actif, mes premières contraintes, mes aides. Ils étaient aussi les premiers à avoir cru en mes compétences, je ne les remercierai jamais assez.

Olympe will never die